Chanson pour Marennes et Oléron nov10

Tags

Related Posts

Share This

Chanson pour Marennes et Oléron

couvchanson1500Par une froide soirée d’hiver, le poète camerounais Anne Cillon Perri, arrive au Pays Marennes Oléron. Quelques heures plus tôt, il quittait son Afrique natale et ses 35°. Pendant trois semaines il présente ses œuvres aux habitants d’Oléron et du bassin de Marennes. En explorateur avisé il prend des notes, des photos, mais surtout, il fait des rencontres. Chanson pour Marennes et Oléron est la relation de ce voyage à la découverte d’un Pays, de ses habitants et de leurs bizarreries…

La poésie d’Anne Cillon Perri est une écriture multiple qui croise les thèmes de l’enfance, du désir, de la paix, de l’amour et des tourments du monde actuels. Tourments du poète mais aussi de l’homme confronté à un monde en crise et forcement arbitraire et inhumain. Elle s’enracine dans la forêt équatoriale du sud Cameroun pour mieux déferler sur les rivages de la modernités avec son lot d’injustices, d’espoir et par cela donne matière à s’interroger. Sur soi, sur le monde qui nous entoure.

Anne Cillon Perri, né en 1961 à Sangmélima au Cameroun, est selon Fernando d’Alméida (Grand Prix de poésie Léopold Sédar Senghor 2008) « l’un des meilleurs artisans du renouveau poètique camerounais ».

Télécharger gratuitement